L'académie des trois soeurs

Nécromancie, magie des éléments, (et autres) ce sont les exemples de matières que vous pourrez apprendre au coeur de cette mystérieuse école.
 
AccueilFAQPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kiowa Fraser

Aller en bas 
AuteurMessage
Kiowa Fraser

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Kiowa Fraser   Ven 8 Juin - 21:07

Nom :
Fraser

Prenom :
Kiowa

Âge :
17 ans

Pouvoirs :
Élémentaire de la foudre. Qu'est-ce donc? C’est tout simplement que Kiowa peut contrôler la foudre où encore, la faire apparaître si on la met en colère.

Caractère :
Kiowa n’est, disons le, pas une femme facile. Quoi que, c’est surtout dû à son sale caractère. Elle n’est pas très porter à aller vers les autres mais lorsqu’elle en a l’occasion elle en profite. Elle adore narguer les autres. Lorsqu’elle est en classe elle évite tout bonnement de lever la main. Lorsque les professeurs lui pose des questions, elle répond très rarement la bonne réponse car elle profite de la réponse pour dire des conneries et ainsi faire rire tout les autres élèves de la classe. Mais ce qui est des examens, elle excelle.

Physique :
Kiowa a les yeux d’un vert émeraude qui ressortent bien plus qu’il ne le faudrait grâce à sa douce chevelure de couleur ébène et longue qui entoure parfaitement son visage ovale. Elle a un corps mince, au premier regard, on pourrait dire qu’elle à la peau sur les os, mais ce n’est pas le cas. Kiowa, adore tout ce qui est Artefact ou objet pouvant attiré l’œil. Elle possède donc plusieurs bijoux en or qu’elle porte sur elle, comme des boucles d’oreille, un collier, des bagues et des bracelets de bras, etc. Pour ce qui est des vêtement, elle porte souvent des robes rouge, comme parfois ce sont des pantalons noir muni d’un jolie haut rouge.

Histoire :

C’était un soir, Kiowa venait à peine de se coucher pour la nuit que voilà qu’elle se perd dans ses souvenirs…des souvenirs qui ne lui plaisait guère…

En fait, tout avait commencé alors qu’elle était très jeune. Sa mère était décédée à sa naissance et elle vivait donc paisiblement avec son père, qu’elle adorait plus que tout au monde. Cela peut paraître bizarre, mais Kiowa n’était pas du tout ce qu’elle est désormais. Non, en fait elle était tout le contraire, elle était gentille avec tout le monde, d’une très bonne famille, très bien éduquer, finalement, tout pour qu’un père soit fière de sa fille. Au sans doute que rien n’aurais changer si la tragédie n’était pas survenue quelques années plus tard.

Elle n’était alors âgée que d’une douzaine d’année où que tout se passa. C’était un soir tranquille et paisible. Le père de Kiowa venait tout juste de la quitter pour la laisser dormir. Il avait a peine refermé la porte qu’un bruit de fracas retondit. Son père ne laissa rien paraître et descendit lentement. Tant qu’à la jeune Kiowa, elle s’était redresse sur son lit serrant ce qui lui servait de couverture comme si cela allait la protégé d’un quelconque risque. De là où elle était, elle ne pouvoir voir grand-chose. Elle voulait s’assurer qu’il n’arrivait rien à son tendre père, elle se leva et sorti de la chambre, descendit quelque marche, juste assez pour voir ce qui se passait.

Son père se trouvait devant un homme qui voulait passer. Sans doute était-ce cet homme qui avait fait tout se bruit un peu plus tôt, en entrant par infraction dans la maison. Ce qu’il était venu chercher, personne ne le savait. Enfin bref, son père se tenait bien droit, empêchant tout évasion de l’homme. Mais, à peine quelque seconde se passa, que l’homme brandi, ce qui semblait être, un couteau et porta un coup devant lui, sans se soucier ce qu’il allait toucher. Le père de la petite Kiowa, n’eu pas le temps de faire le moindre geste, l’arme avait toucher le cou, exactement sur la jugulaire. Lentement il s’effondrait, c’est dans sa chute qu’il posa enfin son regard sur sa fille qui était en pleur dans les escaliers et retenait son un cri de terreur. C’était un regard à la fois suppliant et emplie de tristesse.

Tant qu’à l’homme, il s’enfuit sans demander son dû. Aussitôt la petite se jeta sur son père pleurant de chaudes larmes et tentait en vain, de réveiller son père qui gisait désormais sur le sol. Ce fut quelques minutes plus tard, que la gouvernante (ainsi qu’on appelle les serviteurs « femme »), arriva. Elle poussa un cri et tenta par la suite de libérer le corps de l’homme de l’empoigne de la petites. Elle fini donc par réussir…

Quelques semaine plus tard, son père maintenant enterré. Kiowa fut envoyé dans un orphelinat. Bien sûr, avant de partir elle fit toute une crise comme de quoi, elle voulait rester avec la gouvernante. Mais c’était certes, impossible. Elle se retrouva donc dans l’orphelinat, où elle restait tout ses longues journées enfermé dans sa chambre à pleurer et à penser à son père. Les rares fois où elle sortait, c’était pour manger et pour faire sa toilette, mais rien de plus, pas un mot à personne.

Un jour, on l’obligea à sortir car des cours commençaient, et elle se devait d’y assister. Comme toujours c’était le silence absolu. Ce fut quelque temps plus tard, lors de la pause qu’elle daigna ouvrir la bouche à une insulte que lui lançait l’un de ses camarades. Oh, elle avait ouvert la bouche pour le faire taire avant de lui sauter dessus et de lui mettre plusieurs coups. Elle fut donc envoyer dans, ce qu’ils nommaient, le cachot. C’était une punition, mais pour Kiowa cela avait peu d’importance tant qu’elle était seule. Ce fut ainsi pendant bien des années. Jusqu’à ce que l’orphelinat, découragé, l’envoie, vers l’âge de 16 ans, dans une école public. Oh cela ne changea rien, la pauvre enfant continuait de se battre et plus le temps passait, plus elle se refermait sur elle-même. C’est d’ailleurs dans ses années là, qu’elle commença a sortir un fort caractère et se créer une réputation hors pair, comme étant la fille la plus redoutable de tout l’école. Bon, c’était pas nouveau, à peine 1 ans et demi, et la voilà qu’on la transfère de nouveau… mais c’est fois dans une Académie… celle de trois sœurs…


Particularité :
elle possède seulement des ongles longs qui pourraient être comptés comme des armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Lyu
Sadiquement sadique. C'est votre maître...
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 28
Localisation : Partout ou la mort passe
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: suite   Dim 10 Juin - 17:27

Fiche validée!

Bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kiowa Fraser
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glou glou glou glou ? 28/02 - 16H02
» Kiowa Redmoon - Amérindien... et loup-garou à ses heures perdues
» Duo - Délicat - Célène Fraser Lehnsman & Aleksander Greystock - Phénix/Neutre Phénix [En cours]
» Initié ? Murdoch Fraser
» Ailean Fraser ? Dear God...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'académie des trois soeurs :: Hors-jeu :: Dossiers des élèves et des professeurs :: Fiches validées :: Fiches validées Elémentaires-
Sauter vers: